Née en Inde, l’Ayurvéda, connaissance de la vie, est le plus ancien système médical connu, encore pratiqué de nos jours. Science et à la fois philosophie, l’Ayurvéda considère l’être humain dans son ensemble et repose sur l’harmonisation du corps, de l’âme et de l’esprit.

A l’image de l’univers, l’homme est composé des 5 grands éléments : l’air, l’éther, le feu, l’eau et la terre. Leur combinaison donne naissance aux 3 doshas, Vata, Pitta et Kapha qui sont les fondements de la constitution de chaque être. Vata possède les qualités de l’air et de l’éther, Pitta celles du feu et de l’eau et Kapha celles de l’eau et de la terre. La nature unique de chaque individu repose sur ces trois grandes forces vitales présentes à des proportions différentes. La science de guérison de l’Ayurvéda est entièrement basée sur la connaissance de cette constitution individuelle. Grâce à elle, nous pouvons définir l’alimentation, le style de vie ainsi que les soins qui conviennent afin de conserver l’équilibre de cette constitution, synonyme de bonne santé physique et mentale.

Le processus de maladie commence dès que l’équilibre se rompt, bien qu’aucun symptôme n’apparaisse à ce stade, mais le germe est alors planté. En le laissant se développer et s’enraciner, il sera d’autant plus difficile à éliminer. Pour cette raison, l’Ayurvéda insiste également sur la prévention. Les conseils ainsi que les différents soins Ayurvédiques permettent de conserver ou rétablir un terrain sain sur lequel la maladie n’a pas d’emprise en renforçant les défenses naturelles, en stimulant les processus d’élimination des toxines et en libérant le corps de ses tensions.

Au travers des pratiques de guérison, l'Ayurvéda a conscience de l'importance du Prana, l'énergie qui soutient la vie. Il est essentiel que cette énergie soit en suffisance et circule librement dans les nadis, les canaux subtils qui parcourent l'ensemble du corps afin d'assurer une bonne santé et une bonne vitalité.

Selon l’Ayurvéda, le but ultime de l’existence est de comprendre sa propre nature et de faire évoluer sa conscience. Seul un corps en bonne santé et un esprit clair et serein permettent d’accomplir ce chemin spirituel.